Choisir un centre de formation?

Dis-moi qui tu fréquentes, et je te dirai qui tu es”

J’avoue qu’en visitant quelques centre de formation on s’aperçoit rapidement que ce vieux proverbe conserve tout son sens.

Saviez-vous que les évaluations ministérielles ne sont plus obligatoires pour certaines formations?

Cela signifie que la qualification de la compétence dépend de l’expérience des enseignants ainsi que du type d’équipement choisi par le centre de formation.

Évidemment, il existe quand même une orientation générale, mais il n’en reste que le contenu peut différer d’un centre à un autre.

Exemples:

Formation mécanique industrielle, certains centre utiliseront une tension 24 vcc ainsi que du 120 vca pour évaluer une compétence de leurs programme.

Un autre, utiliseront le 120 vca, 208 volts triphasés ainsi que le 600 vca, tension utilisée de plus en plus en industrie.

Un autre exemple, est le cours d’électrohydraulique…

Un centre vous évaluera sur la formation électrohydraulique, et d’autres sur l’électrohydraulique proportionnel (technologie de plus en plus populaire en industrie).

Sans parler de la documentation, demandez-vous pourquoi certain centre de formation utilise des documents pédagogiques du CEMEQ et d’autres non?

Ceci n’est que quelques exemples des différences qui existent d’un centre de formation à un autre, en posant vos questions vous verrez qu’il en existe encore plusieurs autres.

Imaginez, passer 1800 heures dans une formation avec de l’équipement qui n’est plus d’actualité et que les enseignants n’ont pas suivi l’évolution de l’industrie!

Richard Roy.jpg

Richard Roy, enseignant (département mécanique industrielle)

#mécanicien #mécanicien industriel #mécanique industrielle #centre de formation #ecole #DEP #Diplomeetudesecondaire

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑